Laden..

Speerpunt / Le projet phare

nl
Cultuurministers Alda Greoli en Sven Gatz steunen in 2017 MUSIC FUND, als uithangbord voor het Cultureel Samenwerkingsakkoord tussen de Franse en Vlaamse Gemeenschap in België.

Het Cultureel Akkoord tussen de Franse en Vlaamse Gemeenschap in België wil culturele organisaties de weg wijzen naar meer samenwerking over de taalgrens heen: uitwisseling stimuleren, leren van elkaars praktijken, elkaars aanbod en publiek leren kennen, coproducties opzetten. Een jaarlijkse projectoproep is erop gericht om culturele organisaties en kunstenaars te ondersteunen in hun samenwerkingsproject. Daarnaast wordt er een project geselecteerd als uithangbord voor de culturele samenwerking tussen beide gemeenschappen. Na Flagey en Next Festival is er dit jaar Music Fund.

banner givemusicachance

Music Fund is een culturele organisatie die via muziek sociale kansen creëert. Via een samenwerking over de taalgrens heen bundelt de organisatie krachten en expertise. Zo brengt Music Fund in 2017 de opleiding ‘instrumentenherstel’ uit Vlaanderen en Wallonië dichter bij elkaar en ondersteunt ze instrumentinzamelingen en artistieke projecten.

Oorspronkelijk begon Music Fund als humanitaire organisatie die muziekinstrumenten inzamelt en herstelt ten voordele van muziekscholen en muziekprojecten in conflictgebieden of ontwikkelingslanden. De inzameling van instrumenten gebeurt in zowat heel Europa. Na herstelling krijgen ze een tweede leven in Afrika, het Midden-Oosten en Centraal-Amerika.  Maar ook in eigen regio is de cultuurorganisatie actief. Zo zetten ze sociaal-artistieke muziekprojecten in de steigers in Vlaanderen, Brussel en Wallonië. Music Fund ontwikkelt zich als sociaal geëngageerde organisatie met kansarmen en vluchtelingen als doelgroep.

Daarnaast zorgt Music Fund voor stages in het kader van instrumentenbouw, stelt de organisatie muziekinstrumenten ter beschikking voor muziekscholen en andere socio-artistieke projecten én organiseert ze uitwisselingsprogramma’s voor studenten die graag een vervolmakingsstage ‘Hersteltechnieken’ volgen. De projectsamenwerking rond Music Fund steunt dan ook op partners als Brugge Plus, ILSA (International Lutherie School Antwerp) en IFAPME, een opleiding gitaarbouw uit Limal.

Naast Marche-en-Famenne ondersteunt ook de stad Brugge de organisatie Music Fund. Beide steden plannen een creatiefestival rond blaasinstrumenten onder de naam ‘En Avant Marche’. Dit terugkerend festival zal haar eerste editie kennen in Marche-en-Famenne, in de lente 2019 en in Brugge het jaar daarop.

Minister Gatz: “Instrumenten zijn vaak zo duur dat ze voor veel mensen gewoon onbetaalbaar zijn.  Music Fund zamelde de afgelopen jaren 5.000 instrumenten in en gaf ze, vaak na herstel, een tweede leven. Het is een uniek cultureel en sociaal project. Aan elk instrument is een naam verbonden, die van de schenker en die van een jongen of een meisje, in een minder kansrijke situatie, die zich wil inspannen om het instrument te leren bespelen.”

Minister Greoli: “Zonder muzikant én instrumentenbouwer is er geen muziek. Onze beide Gemeenschappen kennen een aantal gereputeerde opleidingen instrumentenbouw en -herstel, zowel in dag- als avondonderwijs. Het is een ambacht waar kennisuitwisseling en vervolmakingsstages een belangrijke rol spelen. Music Fund biedt studenten in eigen land en in de Derde Wereld  die kans. Door instrumenten en expertise samen te brengen sluit Music Fund de cirkel. Van oude muzikant of schenker reist een gitaar, viool of blaasinstrument door de handen van een luthier naar een toekomstige muzikant.”

Naast het uithangbord is er natuurlijk ook de Projectoproep voor culturele uitwisselingen en samenwerkingen in het kader van het samenwerkingsakkoord. Voor culturele samenwerkingen dienden in 2018 opnieuw een 50-tal aanvragers een dossier in. De afgelopen 3 jaar zijn er zo in totaal afgerond 200 aanvragen ingediend. In totaal wilden zo’n 400 culturele organisaties in het land een samenwerking over de taalgrens opzetten. Het toont hoe breed en hoe groot de interesse om samen te werken tussen de twee Gemeenschappen leeft.

www.musicfund.eu

Music Fund op Vimeo

 

 

 

fr
Les ministres de la Culture Alda Greoli et Sven Gatz reconnaissent MUSIC FUND comme projet phare de l’Accord de Coopération culturelle entre les Communautés flamande et française de Belgique.

L’Accord culturel entre les Communautés flamande et française de Belgique souhaite indiquer aux organisations culturelles la voie d’une grande coopération au-delà des frontières linguistiques : stimuler les échanges, s’inspirer des pratiques respectives, découvrir les offres et les publics de l’autre communauté, monter des coproductions. Un appel annuel à la coopération vise à soutenir les organisations culturelles et les artistes dans leurs projets collaboratifs. Parallèlement, un projet sera sélectionné comme projet phare de la coopération culturelle entre les deux communautés. Après Flagey et Festival Next, cette année, c’est au tour du Music Fund!

Il s’agit d’une organisation culturelle qui ouvre des perspectives sociales via la musique. Grâce à cette coopération au-delà de la frontière linguistique, Music Fund réunit les forces et expertises. C’est ainsi qu’en 2017, l’organisation rapproche les formations à la «réparation d’instruments » de Wallonie et de Flandre, et soutient des collectes d’instruments et des projets artistiques.

A l’origine, Music Fund a commencé comme organisation humanitaire qui collecte et répare les instruments de musique pour les écoles de musique et les projets musicaux dans les régions où sévissent des conflits ou dans les pays en voie de développement. La collecte des instruments se fait dans à peu près toute l’Europe. Après avoir été réparés, ils connaîtront une seconde vie en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique centrale. Mais l’organisation culturelle est aussi active dans sa propre région. C’est ainsi qu’elle met en chantier des projets musicaux socio-artistiques en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. Music Fund se développe comme une organisation socialement engagée dont le groupe-cible est constitué par les défavorisés et les réfugiés.

En outre, Music Fund organise des stages dans le cadre de la fabrication des instruments, met des instruments de musique à la disposition des écoles de musique et autres projets socio-artistiques et organise des programmes d’échange pour les étudiants qui aimeraient suivre un stage de perfectionnement en « techniques de réparation ». La coopération sur des projets autour de Music Fund s’appuie également sur des partenaires comme Brugge Plus, ILSA (International Lutherie School Antwerp) et IFAPME.

En plus de Marche-en-Famenne, la ville de Bruges soutient aussi l’organisation Music Fund. Les deux villes prévoient d’organiser un festival de création autour des instruments à vent qui s’appellera « En avant Marche ». Ce festival qui reviendra d’année en année connaîtra sa première édition à Marche-en-Famenne, au printemps 2019, et à Bruges, l’année suivante.

02 - Haiti04

Le ministre Gatz : « Les instruments sont souvent si chers que de nombreuses personnes ne peuvent tout simplement pas les acheter. Music Fund a collecté les années précédentes 5.000 instruments et leur a souvent donné, après réparation, une seconde vie. Il s’agit d’un projet culturel et social unique. A chaque instrument sont rattachés deux noms, celui du donateur et celui d’un garçon ou d’une fille se trouvant dans une situation moins favorisée et souhaitant apprendre assidûment à jouer d’un instrument. ».

La Ministre Greoli : « Sans le musicien et le fabricant d’instruments, il n’y a pas de musique. Nos deux Communautés organisent un certain nombre de formations réputées de fabrication et de réparation d’instruments, aussi bien en cours du jour qu’en cours du soir. Il s’agit d’un métier où l’échange de connaissances et les stages de perfectionnement jouent un rôle important. Music Fund offre aux étudiants dans notre propre pays et dans le Tiers Monde cette opportunité. En réunissant les instruments et l’expertise, Music Fund referme la boucle. A travers les mains d’un luthier, une guitare, un violon ou un instrument à vent voyagent depuis un ancien musicien ou donateur jusque chez un futur musicien».

A côté de la vitrine, il y a naturellement aussi l’appel à projet pour les échanges culturels et les coopérations culturelles dans le cadre de l’accord de coopération. Pour les coopérations culturelles en 2018, une cinquantaine de demandeurs ont introduit un dossier. Au cours des trois années écoulées, environ 200 demandes au total ont été introduites. Au total, quelque 400 organisations culturelles dans le pays ont voulu entamer une coopération au-delà de la frontière linguistique. Un exemple parmi tant d’autres qui témoigne du grand intérêt que les deux Communautés portent à la coopération.

www.musicfund.eu

Music Fund – Vimeo